Second Sew : l’upcycling pour tout-petits

Second Sew : l’upcycling pour tout-petits

C’est un fait : on sait qu’aujourd’hui on pourrait totalement stopper la production de nouveaux vêtements, nous en avons produit suffisamment pour habiller le monde entier ! Ennuyeux me direz-vous ? Pas forcément, car il existe des esprits créatifs qui s’amusent à re-créer la mode. C’est notamment le cas de la marque pour tout-petits Second Sew. Lancée l’année dernière, la jeune marque pratique ce qu’on appelle l’upcycling – à savoir faire du neuf avec du vieux.

Second Sew pioche dans la manne de textiles existants, souvent destinés à la destruction, pour confectionner de nouveaux vêtements pour bébés et enfants de 0 à 4 ans. Il s’agit de récupérer de vieux rideaux, des vêtements anciens, les nappes de mamie ainsi que les chutes de tissus censées partir à la benne. Le fait de recycler les tissus permet d’établir un cercle vertueux de production qui respect l’environnement : on ne produit pas de nouvelles matières, c’est donc une production de vêtements très peu polluante (pas de culture, pas de traitement, pas de teinte, peu de km parcourus, peu d’eau utilisée…).

Capture d’écran 2019-08-27 à 09.34.52

Second Sew s’nscrit également dans une logique sociale. En effet, l’assemblage des vêtements de la jeune marque est réalisé par un atelier de confection à Calais qui favorise la mise en œuvre d’un cursus d’accès à la qualification et à l’emploi des personnes en difficulté d’insertion professionnelle. Si le Made in France est souvent présenté comme un gage de qualité, il permet également de soutenir l’économie sociale et solidaire.

Second_crew_2

En achetant des vêtements Second Sew à vos enfants, vous leur offrez des pièces uniques possédant leurs propres histoires. Les collections sont produites en très petite quantité puisque chaque tissu est limité.

Pour le confort des enfants, les coupes sont relativement simples, adaptés au quotidien de nos petits aventuriers. Salopettes, robes, bloomers, les vêtements Second Sew sont gais, colorés, et rappellent le charme d’antan. En terme de prix, la marque est très accessible, les produits actuellement disponibles sur l’e-shop de la marque sont proposés entre 8,50€ et 35€ en fonction des modèles. On ne saurait être plus responsable !

Crédits photo : Second Sew

LES RÉCUPÉRABLES : L’UPCYCLING EST L’AVENIR DE LA MODE

LES RÉCUPÉRABLES : L’UPCYCLING EST L’AVENIR DE LA MODE

Si vous vous intéressez de près à la mode éthique, vous avez dû entendre parler des Récupérables. À coup de com extrêmement bien ficelée, la marque d’upcycling lance sa nouvelle collection Kotidienne sur la plateforme participative Ulule.

Quel est le concept des Récupérables ? Tout commence dans la tête d’Anaïs Dautais Warmel. En effet, la jeune créatrice téméraire et audacieuse a eu l’idée de créer sa marque alors qu’elle était responsable de la boutique solidaire La Toute Petite Rockette, annexe d’une ressourcerie parisienne. Face à l’afflux de tissus jetés à la décharge, Anaïs a imaginé un concept où des vêtements modernes et branchés seraient confectionnés à partir de tissus de seconde main. Recycler de l’ancien pour en faire du nouveau, c’est cela l’upcycling. Les Récupérables s’inscrivent dans un projet de mode circulaire. La marque puise ses ressources dans ce qui a déjà été consommé, laissé de côté et ce malgré la qualité qui perdure, et profite de cette occasion pour transformer cette désuétude en branchitude avant de la remettre en circulation. La boucle est bouclée !

LES RECUPERABLES_V2

Depuis 2015, Les Récupérables proposent des vêtements fabriqués à partir de nappes, rideaux, draps et tissus d’ameublement vintage. Les collections sont disponibles en édition limités, mais suivent une direction artistique précise et cohérente qui donne une personnalité propre à la marque. À chaque collection, on retrouve des motifs floraux, des carreaux, mais également des pièces unies. Pour sa nouvelle collection Kotidienne, la marque propose des sweats aux manches motifs cachemires. C’est un mix parfait qui illustre bien l’ADN de la marque : la modernité sublimée par l’ancien.

Kotidienne, c’est une collection de 9 modèles : un headband méga tendance, un sac convertible cabas/sac à dos super pratique, un T-shirt imprimé (vous savez, l’indispensable des parisiennes de la fashion week !) en coton bio, un sweatshirt streetwear qui plaira autant à mémé qu’aux skateurs branchés, une robe chic et graphique, un pantalon à pinces pour une silhouette fuselée de working girl au top, une jupe taille haute mi-longue justement qualifiée de rétro-graphique par le magazine Hummade, un chino must have du dressing masculin, un kimono revisité à porter oversize pour un look loose assumé.

LES RECUPERABLES_V3

Autre information, et pas des moindre, toutes les pièces Les Récupérables sont confectionnées dans des ateliers de réinsertion sociales ou de petits ateliers parisiens. Ainsi en achetant une pièce de la marque, on contribue à la promotion d’une mode responsable, du développement durable et de l’économie locale et solidaire. Alors foncez sur Ulule, les pré-ventes partent comme des petits pains !

Crédits photos : Les Récupérables