OLOW, LABEL ARTISTIQUE ÉTHIQUE

OLOW, LABEL ARTISTIQUE ÉTHIQUE

Dans le paysage des marques masculines responsables, Olow est un acteur à ne pas manquer. Fondée en 2006 par Mathieu Sorosina et Valentin Porcher à Montreuil, la marque originaire de Seine Saint-Denis s’est affirmée entre la culture street et la mode masculine intemporelle.

Chaque saison, Olow s’inspire de l’atmosphère du moment pour créer des collections allant des basiques aux imprimés audacieux. Plus qu’une marque de prêt-à-porter, Olow est un label artistique. Mathieu Sorosina et Valentin Porcher collaborent avec différents artistes et sortent régulièrement des collections capsules. En ce moment, c’est l’artiste Jean Jullien qui est mis à l’honneur avec des motifs inspirés de la BD (à découvrir ici). Par ailleurs, la boutique (48, Rue de Montmorency – Paris – 3ème) expose sans cesse des dessinateurs, peintres, graphistes ou encore sculpteurs. Depuis plus de onze ans, Olow possède à son actif une centaine de collaborations artistiques sur le textile, des expositions, concerts et films, ainsi qu’un magazine papier.

OLOW_2

Outre sa culture artistique, la marque se veut exemplaire sur la production de ses produits. Ainsi, Olow s’efforce de commercialiser des vêtements de qualité fabriqués au Portugal, à quelques kilomètres de Braga, dans des usines familiales. L’éthique est au centre des valeurs de Mathieu Sorosina et Valentin Porcher qui connaissent parfaitement leurs prestataires. Le choix du Portugal s’est fait dans un souci de «développement durable, social et économique à l’échelle européenne». Il s’est également imposé du fait que leurs fournisseurs parlent français, ce qui n’est pas négligeable dans le choix d’un prestataire.

OLOW_3

Vous pouvez retrouver la collection d’Olow sur leur e-shop, dans leur boutique, ainsi que dans plus de 200 points de vente. Les prix correspondent à une gamme moyenne, et bien plus abordables que certaines marques qui fabriquent en Asie sans aucune transparence sur leur production.

Crédits photos : Olow

L’UNIVERS VITAMINÉ DE BOBO CHOSES

L’UNIVERS VITAMINÉ DE BOBO CHOSES

L’Espagne possède un vivier de marques pour enfants super fun. Bobo Choses en fait partie. Fondée en 2008 à Barcelone par deux illustratrices, Laia Aguilar et Adriana Esperalba, l’enseigne pour kids propose des vêtements ludiques et vitaminés, loin des vêtements de premier de la classe. Depuis la création de la marque, les deux fondatrices se sont séparées, Adriana a pris la tête de l’entreprise, et Laia a fondé The Animals Observatory, marque pour enfant tout aussi cool.

Chaque collection Bobo Choses raconte une histoire à travers des imprimés colorés et gais. La marque développe un monde à part entière, avec pour chaque saison un nouvel univers. Le thème de la collection automne/hivers 2017 « Dear World » est l’Océan, ses habitants et sa protection. De quoi éduquer nos enfants sur les enjeux écologiques tout en s’habillant et s’amusant. Chouette idée !

BOBO_CHOSES_V2

Les vêtements Bobo Choses sont pensés pour les enfants. Encore une fois, on est loin des habits du dimanche. Avec Bobo Choses, on joue, on rit, on court ! Les coupes et les matières sont confortables et douces. La marque, soucieuse de l’environnement, utilise notamment du polyester recyclé et du coton biologique. La production des produits est locale, les vêtements sont fabriqués en Espagne et Portugal. 

Côté prix, on est sur une gamme moyenne, comptez le pull à partir de 59€, le sweat dès 49€, le T-Shirt 31€. Bobo Choses est en vente sur l’e-shop de la marque, au Centre Commercial, Smallable et en boutique dans divers multi-marques à retrouver ici.

BOBO_CHOSES_V3

Crédits photo : Bobo Choses

BONTON : OUI ET NON !

BONTON : OUI ET NON !

Les vêtements pour enfants Bonton sont plein de pep’s. Super colorés, ils sont devenus des classiques dans le dressing des petits parisiens. Ma première pensée quand je me suis dit que j’allais arrêté d’acheter du made in Asia fut d’aller chez Bonton. Je me suis dit que j’achèterais moins de vêtement mais de meilleure qualité. Vu les prix pratiqués par la marque, j’étais sûre d’avoir du made in Europe. Faux ! Et non, prix onéreux ne signifient pas made in responsable.

Si la teinture à base de pigments naturels est entièrement réalisée en France (teinturerie Bonnin), la fabrication des vêtements est mondiale : Chine, Inde, Hongrie et Portugal. J’ai ainsi pu observer que chez Bonton, les T-Shirts, leggings et autres vêtements en coton proviennent d’Europe, mais tout ce qui est maille (pulls, cardigans en laine, merinos) viennent de Chine.

Je continue d’aller chez Bonton, je craque facilement (notamment en période de soldes) pour les pièces en coton fabriqués au Portugal et je zappe les pulls ou autres articles made in China !

Crédits photo : Bonton

BLUNE, DES VÊTEMENTS ACIDULÉS POUR ENFANTS HEUREUX

BLUNE, DES VÊTEMENTS ACIDULÉS POUR ENFANTS HEUREUX

C’est assez compliqué de trouver des marques pour enfants qui fabriquent en Europe. Alors quand j’en dégote une, je vous l’indique !

Blune est une marque française de prêt-à-porter féminin et enfant. Blune est la contraction de Blonde et Brune, deux teintes capillaires qui caractérisent les fondatrices. Il y a la brune, Laurence, et la blonde, Eve, rencontrées sur les bancs de l’école d’arts graphiques de Penninghen. Une fois diplômées, chacune prend des chemins différents. Pour Eve, ce sera la mode et le studio de création Chanel, et pour Laurence, la publicité chez Yung & Rubicam. Mais 8 ans après, l’idée d’être réunies autour d’un même projet les titillent et les deux amies se retrouvent pour créer leur marque  En 2011, Julie, une autre brune, rejoint l’aventure après avoir longtemps travaillé avec Chantelle. Toutes les trois fondent Blune avec pour ambition de donner un nouveau souffle à la mode femme et enfant. « Une mode pour les filles d’aujourd’hui, à qui on n’impose rien, qui revendiquent le droit d’être mère et femme en même temps. Des filles qui se jouent des modèles et des conventions ».

BLUNE

J’apprécie particulièrement leur collection enfant. Leurs imprimés colorés sont super gais, les coupes classiques sont modernisées avec humour et poésie. Les vêtements sont un brin sophistiqués, sans être trop guindés. Ce sont des habits dans lesquels les enfants jouent, rient, courent et font les pitres ! Chez Blune on ne se prend pas au sérieux, les enfants ne sont pas modèles, mais ils sont plein de vie. L’esprit de tribu est dans l’ADN de la marque et si on le souhaite, on peut trouver dans la collection femme des symétries de graphiques, d’imprimés avec la collection enfant.

Pour la fabrication de ses vêtements, Blune travaille avec des producteurs au Portugal. Ainsi l’ensemble des pièces de la marque sont fabriqués en Europe. En revanche, la marque ne communique pas sur la provenance des tissus ni sur le savoir-faire. Je leur ai envoyé un mail, mais pour le moment, aucune réponse, ce qui n’est pas forcément suspect étant donné la période estivale. Je vous tiendrais au courant si je reçois une réponse.

BLUNE2

Enfin côté prix, il faut compter le T-shirt enfant à partir de 30€, la robe dès 55€, et les pantalons à partir de 28€. Actuellement la marque solde la plupart de ses articles entre 30 à 50%.

Retrouvez les points de vente de la marque ici.

Crédits photo : Blune

BASK IN THE SUN OU COMMENT LÉZARDER AU SOLEIL AVEC CLASSE !

BASK IN THE SUN OU COMMENT LÉZARDER AU SOLEIL AVEC CLASSE !

Bask in the sun signifie lézarder au soleil. Mais avec la jeune marque basque, on lézarde avec style ! Né à Guéthary, Bask in the sun propose une collection de vêtements basiques qui puisent ses origines dans la tradition du linge basque et du prêt-à-porter japonais. Sur le papier, rien à voir, et pourtant leurs collections sont épurées et dédiés à la vie de tous les jours. Les créateurs s’inspirent d’ailleurs de l’univers des marins et de la rue pour concevoir des collections urbaines décontractées.

Si la marque crée beaucoup d’intemporels, elle propose également des T-Shirts et sweats imprimés. Ainsi pour les sérigraphies, Bask in the sun collabore avec des artistes et illustrateurs venus du monde entier (Espagne, Israël, Chili, Colombie, USA, Japon, Grèce, Italie…).

BASK_IN_THE_SUN_V2

La qualité est au cœur des préoccupation de la marque. Les matières sont choisies avec minuties, les finitions sont soignées, chaque détail compte. C’est pourquoi, Bask in the sun se soucie des conditions de fabrications de ses produits. Toutes ses collections sont confectionnées au Portugal, dans des ateliers familiaux. La question environnementale est également au centre des préoccupations puisque la plupart des produits sont en coton biologique certifié par le Global Organic Textile Standard qui garantit un impact écologique minimum mais également des conditions humaines de travail respectueuses.

En ce moment c’est les soldes et les prix sont vraiment abordables. 59€ les chemises, 27-30€ les T-shirts, 55-66€ les sweats.

Alors Messieurs, si vous alliez lézarder au soleil ?!