Second Sew : l’upcycling pour tout-petits

Second Sew : l’upcycling pour tout-petits

C’est un fait : on sait qu’aujourd’hui on pourrait totalement stopper la production de nouveaux vêtements, nous en avons produit suffisamment pour habiller le monde entier ! Ennuyeux me direz-vous ? Pas forcément, car il existe des esprits créatifs qui s’amusent à re-créer la mode. C’est notamment le cas de la marque pour tout-petits Second Sew. Lancée l’année dernière, la jeune marque pratique ce qu’on appelle l’upcycling – à savoir faire du neuf avec du vieux.

Second Sew pioche dans la manne de textiles existants, souvent destinés à la destruction, pour confectionner de nouveaux vêtements pour bébés et enfants de 0 à 4 ans. Il s’agit de récupérer de vieux rideaux, des vêtements anciens, les nappes de mamie ainsi que les chutes de tissus censées partir à la benne. Le fait de recycler les tissus permet d’établir un cercle vertueux de production qui respect l’environnement : on ne produit pas de nouvelles matières, c’est donc une production de vêtements très peu polluante (pas de culture, pas de traitement, pas de teinte, peu de km parcourus, peu d’eau utilisée…).

Capture d’écran 2019-08-27 à 09.34.52

Second Sew s’nscrit également dans une logique sociale. En effet, l’assemblage des vêtements de la jeune marque est réalisé par un atelier de confection à Calais qui favorise la mise en œuvre d’un cursus d’accès à la qualification et à l’emploi des personnes en difficulté d’insertion professionnelle. Si le Made in France est souvent présenté comme un gage de qualité, il permet également de soutenir l’économie sociale et solidaire.

Second_crew_2

En achetant des vêtements Second Sew à vos enfants, vous leur offrez des pièces uniques possédant leurs propres histoires. Les collections sont produites en très petite quantité puisque chaque tissu est limité.

Pour le confort des enfants, les coupes sont relativement simples, adaptés au quotidien de nos petits aventuriers. Salopettes, robes, bloomers, les vêtements Second Sew sont gais, colorés, et rappellent le charme d’antan. En terme de prix, la marque est très accessible, les produits actuellement disponibles sur l’e-shop de la marque sont proposés entre 8,50€ et 35€ en fonction des modèles. On ne saurait être plus responsable !

Crédits photo : Second Sew

L’UNIVERS ROMANTIQUE ET FLEURI DE FLOLOVE PARIS

L’UNIVERS ROMANTIQUE ET FLEURI DE FLOLOVE PARIS

Délicieuse découverte Instagram, je vous invite à flâner dans l’univers poétique de Flolove Paris. Broderies fleuries, dentelles délicates, cols montants, les créations de la  marque sont romantiques et sensuelles à l’image de leur créatrice.

En 2012, après avoir fait ses armes chez Karl Lagarfeld et aux Galeries Lafayette, Florence Rouchon décide de sauter dans le grand bain et crée sa propre maison de prêt-à-porter. Suivre Flolove Paris sur Insta est un bon moyen de découvrir les inspirations de Florence, sa désinvolture et l’authenticité de sa démarche. La douceur des fleurs est omniprésente dans l’univers Flolove. Ce n’est donc pas étonnant d’apprendre que la créatrice a également une formation de fleuriste.

FLOLOVE_3

Florence est entière et passionnée. C’est avec fierté qu’elle revendique la qualité de ses créations qu’elle produit en édition limitées. Elle imagine et dessine elle-même les broderies de ses collections. Les tissus sont brodés dans un atelier en Picardie où le savoir-faire est pointilleux. La production est ensuite réalisée en Pologne. Certaines pièces en édition très limitée sont entièrement produites à Paris.

À contrario, dans ses Stories Instagram, Florence n’hésite pas à dénoncer sans chichi ni tabou les enseignes qui produisent dans des conditions déplorables, qui malmènent les travailleurs, pour au final fabriquer des produits de qualités médiocres. On se délecte de ses piques incisifs spontanés qui ponctuent la volupté de son univers romantique.

FLOLOVE_2

Les créations de la marque sont commercialisées sur son e-shop. La maison organise également des pop-up store à Paris, forts utiles pour essayer les pièces de la marque, admirer la finesse des créations et sentir la qualité des matières.

 

Crédits photo : Flolove Paris

FÊTE IMPÉRIALE, DES CREATIONS D’EXCEPTION FRANÇAISES

FÊTE IMPÉRIALE, DES CREATIONS D’EXCEPTION FRANÇAISES

Si la France a su s’imposer comme leader dans le domaine de la mode, c’est grâce à ses artisans et à son savoir-faire. Les marques de luxe continuent de produire dans l’hexagone qui reste un vivier de talents qualifiés. Leurs créations sont de véritables sources de rêve et d’inspiration. C’est notamment le cas de Fête Impériale, pépite voluptueuse française.

Inspirée par le Paris libre du XIXème siècle et la décadence des nuits folles des années 80, Laura Gauthier Petit fonde Fête Impériale en 2015. La créatrice se nourrit de la richesse culturelle du Second Empire et de son architecture baroque. Elle mixe avec subtilité les références érotiques et esthétiques de la Belle Epoque à la désinvolture subversive du mouvement punk 80’s. À la fois androgynes et supra féminins, les vêtements sont fluides, oversizes, transparents ou à motifs très chargés, sans jamais dépasser la limite du raisonnable. Laura joue avec brio les équilibristes entre sensualité féminine et masculine.

FETE_IMPERIALE_1

Pour chaque collection, Laura crée un imprimé dans l’idée d’inventer des « pièces tableau » où le vêtement devient un support d’expression artistique. Les couleurs sont flamboyantes, les coupes tombent parfaitement sur les silhouettes. Laura sélectionne avec soin des matières qui s’inspirent des tissus d’ameublement et des tenues du 19ème siècle : satin duchesse, soie, velours de coton et soie, « Gobelin » (technique de tissage du tissu reprenant l’idée des tapisseries/tentures du 19ème siècle). Le savoir-faire français est mis sur un piédestal. La plupart des créations sont fabriquées en France, notamment les pièces de maille qui sont confectionnées dans le sud ouest ; et les pièces en Angora sont tricotées à la main, en collaboration avec le label éthique certifié Angora de France.

FETE_IMPERIALE_2

Les créations de Fête Impériale sont des pièces d’exception qui restent plus abordables que le prêt-à-porter des marques de luxes. Le prix des robes varient entre 220 et 650€, les jupes et pantalons à partir de 200€. La marque est commercialisée sur son eshop ainsi que dans plusieurs points de vente. Alors si l’occasion vous le permet, soyez impériale !

Crédits photo : Fête Impériale 

LA PETITE FABRIC DE VÊTEMENTS BIO POUR NOS MARMOTS

LA PETITE FABRIC DE VÊTEMENTS BIO POUR NOS MARMOTS

Il y a quatre ans, lorsque je suis devenue maman, il n’y avait quasiment aucune marque française qui fabriquait des vêtements en coton bio. Heureusement, les mentalités évoluent et on trouve de plus en plus de marques qui s’engagent dans la confection de vêtement sans produits nocifs pour les peaux fragiles de nos tout-petits. C’est notamment le cas de La petite fabric.

Ce nouvel acteur de la mode enfantine française est né de l’alliance des savoirs-faire de Claire et Charlotte, deux sœurs et mamans de petits bouts. Charlotte, qui travaillait dans une agence de communication spécialisée en puériculture, imagine les produits et recherche les tissus ; et Claire, styliste de formation, fabrique à la main chaque pièce de A à Z dans un atelier de Villenave-d’Ornon près de Bordeaux.

LA PETITE FABRIC_2

Chaque tissu est sélectionné avec soin chez des fournisseurs français et européens, qui peuvent garantir la qualité des matières dont la plupart sont certifiés OEKO-TEXLe bien-être des petits loups est au centre des préoccupations des créatrices, et pour cette raison, elles ont choisi de ne pas mettre d’étiquette taille à la nuque mais une sérigraphie qui répond aux normes REACH et OEKO-TEX.  Les étiquettes de composition sont quant à elles 100% coton pour plus de douceur. Le confort des petits est un pilier de la marque qui s’efforce à créer des vêtements dans lesquels les enfants peuvent grandir et jouer en toute liberté.

LA PETITE FABRIC 3

Avec La petite fabric, Claire et Charlotte proposent des collections capsules de vêtements et accessoires de la naissance à deux ans, en série limitées. Les prix correspondent à une gamme moyenne : le pantalon ou t-shirt à partir de 35€, le sweat à 42€ ; ce qui est plus que raisonnable pour des vêtements made in France fabriqués à la main. Dans un souci de préservation de notre planète, tous les cartons d’emballage sont recyclables. Comme le disent Claire et Charlotte : Une fois chez vous, c’est à vous de jouer !

Crédits photo : La petite fabric

 

LA DEMO, DU FUN MADE IN FRANCE

LA DEMO, DU FUN MADE IN FRANCE

Rares sont les marques pour enfants françaises qui fabriquent leurs collections dans l’hexagone. Et pourtant quelques maisons s’attachent à valoriser le savoir-faire français. C’est notamment le cas de La Demo qui confectionne ses vêtements dans le Nord-pas-de-Calais.

Fondé par Fanny Caillol en 2014, la jeune marque a démarré avec des collections capsules issues d’un système de production court permettant un lien direct entre la créatrice et les clients en supprimant les intermédiaires. Ainsi Fanny vend directement ses créations sur son site internet, ce qui permet de garantir une fabrication française à des prix avantageux : comptez 45€ pour un sweat ou un cardigan, 39€ la jupe, 65€ la combinaison. La marque communique également en toute transparence sur le sourcing des matières : la provenance des tissus utilisés varient entre l’Europe et l’Asie, notamment pour le coton.

LA_DEMO_2

Comme souvent dans l’histoire des marques pour enfants, Fanny s’est lancée dans l’aventure de La Demo en devenant maman. Elle avait toutefois un background dans la mode puisqu’elle a travaillé pendant 10 ans à Paris et à Londres pour des marques comme Petit Bateau, Marie Chantal, Debenhams et John Lewis. Fanny a donc su allier ses compétences à son désir de créer sa propre identité de mode enfantine, adapté aux petits.

La Démo propose des vêtements basiques et confortables, mais jamais ennuyeux : ils ont tous un détail, un imprimé ou une matière qui leur donnent un charme fou. Fanny nourrit ses collections de collaborations. En ce moment, on trouve sur le site une collection capsule réalisée avec son amie  Leopoldine Chateau.

LA_DEMO_3

La marque propose également de petits sweats personnalisables, sur lesquels on peut faire broder le prénom de son enfant. Pensez-y pour vos cadeaux de naissance, ils sont adorables !

 

Crédits photos : La Démo