IL ÉTAIT PLUSIEURS FOIS DONNE UNE SECONDE VIE AUX VÊTEMENTS D’ENFANTS

IL ÉTAIT PLUSIEURS FOIS DONNE UNE SECONDE VIE AUX VÊTEMENTS D’ENFANTS

Et si pour la nouvelle année, on prenait la bonne résolution de ne plus acheter de vêtements neufs ? Impossible ? Eh bien non ! Grâce à la seconde main, on peut tout à fait continuer à consommer du beau tout en étant responsable. Pour les enfants, cela peut sembler plus compliqué, car on veut leur offrir le meilleur, même si cela signifie souvent acheter des vêtements qu’ils ne porteront que très peu. C’était sans compter Il était plusieurs fois, site de vente en ligne de vêtements enfants d’occasion de 0 à 8 ans.

Pourquoi cet e-shop est-il différent des sites d’occasion traditionnel ? Tout simplement parce que les vêtements proposés sont minutieusement triés. Pas de mauvaise surprise, chaque pièce est vérifiée, chinée avec soin, étudiée sous toutes les coutures. Les vêtements vendus sont irréprochables. La crème de l’occasion !

IL_ETAIT_PLUSIEURS_FOIS_2

Derrière Il était plusieurs fois, on trouve deux mamans nantaises à la démarche responsable. C’est d’abord Marie qui, en 2013, imagine le concept d’un e-shop où l’on re-commercialiserait des habits et accessoires pour enfant en bon état qui souvent se retrouvent stockés inutilement dans des chambres d’enfants, des caves ou greniers. Trois ans plus tard, Aude rejoint Marie dans son aventure entrepreneuriale.

Leur sélection est assez pointue, elles ne récupèrent pas n’importe quelles pièces. Si elles sont exigeantes, c’est parce qu’avant d’être des chefs d’entreprise, elles sont mamans de petits bouts : chez Marie, il y a Malo (4 ans) et Gustave (14 mois), chez Aude, Auguste (3 ans) et Pénélope (15 mois). Elles connaissent parfaitement les attentes des mamans. Marie et Aude souhaitent dépoussiérer l’image de la vente d’occasion en proposant des articles sélectionnés avec goût à la qualité irréprochable, et elles y parviennent avec brio. On trouve sur le site de véritables perles à des prix très abordables. Les marques vont de Bout’Chou en passant par Petit Bateau ou Bonpoint. C’est aussi l’occasion d’acquérir des vêtements de créateurs à des prix très intéressants.

IL_ETAIT_PLUSIEURS_FOIS_3

Où trouvent-elles les pièces vendues sur le site ? Directement auprès des parents. Elles rachètent cash les vêtements, le linge de lit, les jouets (en bois, anciens…), les déguisements, les livres et la décoration (mobiles, veilleuses, affiches…) aux parents qui souhaitent faire le tri. Contrairement à un dépôt-vente, pas besoin d’attendre que les pièces soient vendues pour être payés. Il y a néanmoins trois conditions au rachat : la taille, elles ne prennent que les vêtements de 0 à 8 ans ; l’état qui doit être impeccable, sans trou, ni bouloche, ni tâche ; et enfin elles trient les marques (liste à retrouver ici) et surtout le style qui doit être actuel et raffiné. Elles définissent leur sélection comme casual chic.

Pour les parents parisiens, sachez qu’elles seront les 22 et 23 janvier à Paris pour faire une collecte en se déplaçant directement chez vous. Pour prendre rdv ou pour avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à envoyer un mail à aude@iletaitplusieursfois.com

Crédits photos : Il était plusieurs fois

LOURS, GRRRR MADE IN PARIS

LOURS, GRRRR MADE IN PARIS

Dans la planète enfant parisienne, saluons un nouvel acteur kids fashion responsable : Lours. L’idée de la créatrice Audrey Moulin est simple : créer des vêtements pour enfants qui soient cool, simples mais supra craquants, pour des petits pleins de vie. Chez Lours on veut du confort, on travaille les formes pour laisser à nos enfants la liberté de courir, grimper aux arbres, il en faut peu pour qu’ils soient heureux !

LOURS

Audrey Moulin, journaliste mode, crée des vêtements unisexes, basiques, relevés d’une petite tête d’ours craquante. Pas de chichi, de l’élégance mes petits ! Sweats, gilets, combinaisons sont à retrouver sur l’eshop de la marque, ainsi que quelques points de vente à retrouver ici. Les gilets imitation mouton sont trop cuty cute !

LOURS_3

Côté prix, on est dans une gamme de prix moyenne, les pièces sont très abordables, notamment pour des produits made in France. Lours c’est deux collections par an agrémentés de collections capsules, le tout fabriqué à Paris. C’est beau, c’est bien fait, c’est local !

Crédits photos : Lours

HARPE, LE ROMANTISME RESPONSABLE

HARPE, LE ROMANTISME RESPONSABLE

Avant d’être une industrie, la mode était artisanale, elle nécessitait un véritable travail d’orfèvre. Si aujourd’hui on a tendance à penser que les traditions se perdent, on assiste à une recrudescence des studios de créations à taille humaine où les savoirs-faire sont valorisés. C’est notamment le cas de la marque parisienne Harpe. Créée par un binôme mère-fille en 2014, la jeune maison est avant tout une histoire familiale. Passionnées par la mode, Marina et Françoise ont eu l’idée de créer Harpe, marque créative qui s’adresse à toutes les femmes. Françoise, la mère, est modéliste et styliste de formation. Elle réalise les collections du croquis à la version finale. Marina, la fille, s’occupe de la communication et du marketing.

Harpe propose des collections romantiques & bohèmes dans des matières soyeuses et travaillées telles que la dentelle, la crêpe envers satin, le plumetis,… Le duo familial soigne également la fabrication de ses pièces en privilégiant la confection française.

HARPE_2

Particularité de la marques, les collections sont basées sur les morphologies des femmes d’aujourd’hui. Elle propose à ses clientes des vêtements qui avantagent leur allure. Elle les oriente et les conseille à l’aide d’un descriptif dans la fiche produit qui permet à chacune de choisir le vêtement le mieux adapté à leurs morphologies. On peut également retrouver les modèles qui correspondent le mieux à sa silhouette en sélectionnant sa morphologie à l’aide d’un filtre illustré d’un pictogramme.

Harpe, c’est deux collections de prêt-à-porter par an, proposées en vente en ligne sur leur e-shop, ainsi qu’une collection de robes de mariée à découvrir dans leur showroom parisien.

Crédit photosHarpe

 

 

SÉLECTION LINGERIE RESPONSABLE

SÉLECTION LINGERIE RESPONSABLE

La lingerie participe à l’industrie de la mode, qui pour rappel, est la deuxième industrie la plus polluante au monde. Outre l’impact négatif sur l’environnement, nos petites culottes peuvent s’avérer néfastes pour notre santé. En contact avec les parties les plus intimes de notre corps, les produits chimiques présents dans les matières utilisées peuvent avoir un effet dangereux pour notre peaux et nos muqueuses. Nos sous-vêtements peuvent également être source de mauvaises conditions de travail. Voici une sélection de lingerie responsable.

1/ Soutien-gorge Lana bralette et culotte Lana hipster Underprotection en lyocell et polyester recyclé, fabriqués en Inde (label Fair Wear Foundation).

2/ Soutien-gorge La Lou noire et culotte Zaza noir Le Slip Français en coton, fabriqués en France.

3/ Soutien-gorge et tanga Imani Girls in Paris en polyamide et élasthane fabriqués en Chine dans le respect des normes sociales et environnementales, certification REACH.

4/ Soutien-gorge et culotte Fleurette Esquisse Lingerie en polyamide et élasthane. Tissés en Ardèche chez le spécialiste européen du tissu élastique, labellisé OEKO-TEX® Standard 100. Fabriqués en France.

 

LINGERIE_2

5/ Soutien-gorge et culotte Claudine Peau éthique en coton biologique et soie.  La marque fabrique ses produits en Inde, Turquie et Tunisie de manière éthique selon les critères du Commerce Equitable.

6/ Soutien-gorge et culotte Tropicool La Bobette en coton et élasthane fabriqués en France. 12% du prix de fabrication est reversé à l’artiste qui crée le motif. 

7/ Bandeau et culotte Fleur de coton L’air de rien en coton fabriqués à l’Île Maurice de manière éthique et artisanale.

8/ Soutien-gorge et culotte Winter Jungle Noo fabriqués avec des matières européennes choisies et confectionnés de manière éthique en Tunisie.

LINGERIE_3

9. Soutien-gorge et culotte Do you green, dont le tissu est fabriqué en France en fibre de pin végétale bio labelisé Oeko-Tex confectionnés en Tunisie.

10. Tanga Nono Lingerie en soie française, fabriqué à la main en France.

11. Culotte Darling Olly en coton bio fabriqué en Inde certifié GOTS, dentelle de Calais fabriquée en France, teintures labélisés Oeko-tex (sans additif de produits nocifs), le tout confectionné en Hongrie.

12. Body Emily Baserange en modal (fibre de bois), teinture sans ajout de produits chimiques, fabriqué au Portugal, vendu sur le site L’Exception

 

 

NE VOUS DÉPLAISE… WANTED GINA LE RÉTRO MODERNE MADE IN FRANCE

NE VOUS DÉPLAISE… WANTED GINA LE RÉTRO MODERNE MADE IN FRANCE

Coup de coeur pour la marque française Wanted Gina ! Si vous êtes adeptes d’une mode graphique bien coupée, que vous privilégiez les belles matières, alors courez sur l’eshop Wanted Gina ! Pour cet hiver, Clarisse Mizrahi, la créatrice de Gina, a imaginé une collection s’inspirant de Jane Birkin et d’une ambiance Seventies, dont chaque pièce porte le nom d’une chansons de Gainsbourg. Couleurs rétro, jupes trapèzes, pulls col cheminée, pantalons droits tailles hautes, bien qu’un brin nostalgique, les vêtements Wanted Gina sont chics et modernes. J’aime, j’aime, j’aime !

WANTED_GINA_2

Derrière Gina, on trouve Clarisse Mizrahi. Elle fonde Wanted Gina en 2013 après avoir passée 10 ans en tant qu’administratrice de production d’une compagnie internationale d’arts de rue. 10 ans à chercher des financements, organiser des spectacles, faire la chef d’orchestre avec les équipes techniques et artistiques. Et puis l’envie de diriger son propre atelier de création est né. Alors âgée de 28 ans, Clarisse Mizrahi laisse tout tomber, change de vie, s’enferme pendant un an pour se perfectionner en couture, créer, dessiner, concevoir des patrons. En septembre 2013, la première collection de Wanted Gina était prête.

WANTED_GINA_3

Clarisse Mizrahi dessine toutes les pièces de ses collections, crée les patrons, choisit les tissus qui proviennent de France, Italie ou Portugal. Les modèles sont travaillés minutieusement jusqu’à obtenir une coupe impeccable. La confection est ensuite réalisée dans des ateliers parisiens. L’ensemble des vêtements Wanted Gina est donc made in France. 

La marque est distribuée dans sa boutique à Rennes ainsi que sur son eshop. Les prix sont très abordables pour des produits fabriqués en France. Comptez 95€ le pantalon, 85€ le sweat, 135€ le pull, ou encore 85€ la jupe.