DE TOUTES LES MATIÈRES, C’EST LA WAX QUE J’PRÉFÈRE !!

En ce moment, j’ai la wax dans la peau !  J’en vois partout et ça tombe bien parce que j’adore ça. Ce sont souvent des vêtements et accessoires fabriqués de manière artisanale en Europe ou en Afrique. Je vous ai fait une sélection d’articles que je trouve assez canons.

En haut de gauche à droite :

Derrière Indira de Paris se cache Katia, la fondatrice et créatrice de la marque des turbans pour les nulles comme elle l’appelle. Tous ses foulards et headbands sont fabriqué en France.

  • Pochettes en cuir zippées jaune et rouge Maison Chateau Rouge 125€, fabriquées en France, disponibles sur l’eshop de la marque.
  • Top Cha-Cha-Cha orange Maison Chateau Rouge 85€. Sold out sur le site, mais espérons qu’il y aura un réassort en septembre !

WAX_CHATEAU_ROUGE

Maison Château Rouge tire son nom du quartier du même nom, dans le 18e arrondissement de Paris. Fondée par Youssouf et Mamadou Fofana, deux frères sénégalais,  la marque crée des vêtements streetwear en wax en détournant l’habit traditionnel africain dans un esprit contemporain. Les tissus sont achetés chez les commerçants du quartier de Château Rouge. Le label s’inscrit dans le cadre d’un projet social plus large Les Oiseaux Migrateurs lancée en septembre 2014. Cette association a pour but de promouvoir le développement de TPE et PME africaines. L’année dernière, la jeune marque avait collaborer avec le célèbre concept store Merci.

  • Richelieus Waxford Equal for All fabriqués au Portugal et soldée à 116€ sur l’eshop de la marque.

La Waxford c’est un mix d’une richelieu Oxford et de tissus wax africains. Elle est née d’une collaboration avec la chanteuse Imany.  Je vous invite à lire ou relire l’article consacrée à la marque de chaussures éthiques ici.

  • Combinaison courte Denise Serpent Rouge Fou Clothing, fabrication artisanale au Portugal, série limitée, 165€ en vente sur l’eshop.

WAX_FOU

La jeune marque a été créée par Léa de Bartillat et Florent Vindimian âgés de 25 ans. Fou c’est d’ailleurs plus qu’une marque, c’est un « studio de création entre le vêtement et la photographie ». Léa et Florent sont fous de mode, mais également fous de photo. Avec leur marque ils peuvent allier leurs deux passions. L’idée d’utiliser du tissu wax leur est apparue après un voyage en Côte d’Ivoire, avec l’envie de l’introduire dans la mode urbaine. L’ensemble de la collection est fabriqué de manière artisinal au Portugal, les tissus viennent deCôte d’Ivoire et sont coupés à la main. À suivre !

 

En bas de gauche à droite :

WAX_By Natacha Baco

Créée par Natacha Baco en 2013, la marque est devenue un incontournable de prêt-à-porter en tissu wax. Toutes les créations sont réalisées sur mesure. Natacha aime les ensembles très près du corps, elle aime donc s’adapter à la silhouette de chacune. La créatrice reçoit sur rendez-vous, vous pouvez la contacter via le formulaire de son site web.  Il est également possible de passer commande directement sur le site dans le cadres de ventes fash. Comptez entre 80€ et 250€ selon les modèles.

 

  • Sac Essos La Briqueterie, fabrication artisanale au Cameroun, édition limitée à 40 exemplaires, 24,90€ en vente sur l’eshop de la marque.

L’aventure La Briqueterie commence au Cameroun où se rencontrent Caroline et Aïda, deux parisiennes expatriées. S’inspirant des pagnes camerounais, elles confectionnent des sacs qu’elles offrent à leurs amies françaises qui sont dithyrambiques sur leurs créations. Caroline et Aïda fondent alors La Briqueterie. Rejoint par Marie, la grande soeur d’Aïda, le trio lancent leur première collection à l’automne 2016  Les sacs sont produits en éditions limitées, ce qui leur donne un caractère unique. Par ailleurs, les créatrices s’attachent à ce que les couturières camerounaises qui travaillent sur la confection des sacs soient rémunérées équitablement. Ainsi pour chaque sac acheté, 15% du prix est reversé à la couturière qui l’a confectionné en plus de sa rémunération de base. La Briqueterie offre ainsi un revenu bien au delà des standards locaux.

  • Baskets Casablanca Panafrica fabriquées de manière artisanale au Maroc, édition limitée, 85€ en vente sur l’eshop de la marque.

La démarche éthique de la marque est très réfléchie et pensée dans un processus de développement durable. En rédigeant cet article, j’ai étudié la marque que je méconnaissais. Cela m’a donné envie de consacrer prochainement un nouvel article exclusivement sur Panafrica. Mais en deux mots, les fondateurs de la marque ont développé un partenariat avec l’association AfrikaTiss dans le cadre du programme Walk For School pour garantir la provenance des tissus africains. C’est ensuite au Maroc, près de Casablanca, que sont assemblées les baskets dans un atelier respectant les droits des employés. Enfin, pour chaque paire achetée, Panafrica reverse 10% de ses bénéfices à des associations partenaires.

Crédits photos : Indira de Paris ; Maison Chateau Rouge ; Equal for All  ; Fou Clothing ; By Natacha Baco  ;  Les petites jupes de Prune ; La Briqueterie ; Panafrica

Un commentaire sur “DE TOUTES LES MATIÈRES, C’EST LA WAX QUE J’PRÉFÈRE !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s