CUS, marque barcelonaise 100% transparente

CUS, marque barcelonaise 100% transparente

En Espagne, notamment à Barcelone, il y a un vivier de marques éco-responsables. Nouvelle découverte espagnole : la marque CUS qui développe deux collections pour femme sous les labels CUS et CUS VIVA. Il s’agit de vêtements sobres et élégants, aux coupes graphiques.

La marque met en avant des principes fondateurs qui reflètent les valeurs éthiques de CUS.  Tout d’abord, par attachement à la capitale catalane, les fondateurs ont mis un point d’honneur à fabriquer les collections CUS à Barcelone. C’est là qu’ils vivent et c’est tout naturellement là qu’ils souhaitent développer l’économie locale et ainsi réduire leur impact carbone en encourageant une mode de proximité. Les collections CUS VIVA sont quant à elles fabriquées au Portugal.

CUS_2

La transparence est un point essentiel pour la marque qui ne travaille qu’avec des prestataires de confiance. C’est la raison pour laquelle, toutes les matières utilisées pour la confection des produits sont minutieusement sourcées, elles proviennent pour la majorité d’Europe et sont labellisées GOTS ou Oeko-Tex®. Les tissus sont également choisis dans un souci environnemental : coton bio, laine et coton recyclés, Tencel® (fibres produites à partir de pulpe de bois),… Les couleurs des vêtements sont obtenues par des procédés naturels, sans ajout d’agents chimiques.

L’engagement de la marque est également social : pour lutter contre l’exclusion, les collections de la marque sont fabriquées par des femmes en réinsertion.

CUS_3

Actuellement, la marque n’est pas encore distribuée en France, mais elle est accessible via son e-shop sur le web. Les frais de port pour la France sont de 15€, mais espérons vite retrouver CUS sur un site marchand français !

Crédits photo : CUS

AGNES DE VERNEUIL, BIJOUX INTEMPORELS ET DURABLES

AGNES DE VERNEUIL, BIJOUX INTEMPORELS ET DURABLES

Aujourd’hui, la mode est souvent éphémère, on consomme des vêtements dans l’air du temps, sans trop prêter attention à la qualité des produits.  En revanche, lorsqu’il s’agit de s’acheter ou d’offrir un bijou précieux, on souhaite qu’il traverse les saisons, qu’il nous accompagne toute une vie, avant de le transmettre à un être cher. Si on s’accorde pour rechercher leur qualité, on s’interroge moins sur la manière dont sont fabriqués nos bijoux. Dans un souci de transparence, la joaillière Agnès de Verneuil communique volontiers sur les conditions de fabrication de ses créations intemporelles.

Après des études de mode à Paris, Agnès de Verneuil part vivre son rêve Indien aux pays des Maharadjas. Elle travaille trois ans auprès de la créatrice Marie-Hélène de Taillac et découvre les ateliers de bijoux précieux. De retour à Paris, imprégnée de l’atmosphère épicée et chatoyante de l’Inde, elle crée en 2009 sa première collection de bijoux d’inspiration ethnique et antique.

Agnès de Verneuil dessine ses modèles à Paris mais c’est en Inde, à Jaipur, que ses bijoux prennent vie. Chaque pièce est élaborée avec les artisans de l’atelier, qu’elle connaît personnellement, avec qui elle collabore depuis ses débuts. La relation et les conditions des travailleurs sont primordiales pour la créatrice. Engagée sur le plan humain, Agnès de Verneuil est actuellement en train de monter un partenariat avec une écoles pour filles près de son atelier fournisseur. Pour chaque bijou acheté, la créatrice versera une contribution pour aider les fillettes à bénéficier d’une éducation et ainsi préparer leur avenir.

ANGNES_DE_VERNEUIL_3

Une fois en France, les bijoux d’Agnès de Verneuil sont minutieusement vérifiés. La créatrice travaille exclusivement l’argent 925 et crée des bijoux que l’on garde toute sa vie et que l’on transmet. En plus d’être reconnu pour sa solidité, l’argent, tout comme l’or, n’est pas une matière allergène, aucun risque pour la peau.

Pour ses créations en vermeil, la joaillière fait appel à un doreur parisien. Les bijoux en argent massif sont recouverts de 5 microns d’or 24 carats, et c’est ce procédé qui porte le nom de vermeil dont l’appellation est protégée.

Aux grès des collections, Agnès de Verneuil mélange l’argent et le vermeil à quelques  touches de couleurs. Dans sa collection permanente, on retrouve des bagues simples, trois rangs ou semainiers, créoles, bracelets et pendentifs à porter seul ou à superposer. Pour sa dernière collection, Neptune, Agnès de Verneuil prend le large et nous emmène dans l’univers enivrant des Océans : ancres, croix et pierres naturelles ornent les nouvelles créations.

ANGNES_DE_VERNEUIL_1

Les bijoux d’Agnès de Verneuil sont en vente sur l’eshop de la marque ainsi que dans plus de 50 points de ventes à retrouver ici.

Crédits photos : Agnès de Verneuil 

FÊTE IMPÉRIALE, DES CREATIONS D’EXCEPTION FRANÇAISES

FÊTE IMPÉRIALE, DES CREATIONS D’EXCEPTION FRANÇAISES

Si la France a su s’imposer comme leader dans le domaine de la mode, c’est grâce à ses artisans et à son savoir-faire. Les marques de luxe continuent de produire dans l’hexagone qui reste un vivier de talents qualifiés. Leurs créations sont de véritables sources de rêve et d’inspiration. C’est notamment le cas de Fête Impériale, pépite voluptueuse française.

Inspirée par le Paris libre du XIXème siècle et la décadence des nuits folles des années 80, Laura Gauthier Petit fonde Fête Impériale en 2015. La créatrice se nourrit de la richesse culturelle du Second Empire et de son architecture baroque. Elle mixe avec subtilité les références érotiques et esthétiques de la Belle Epoque à la désinvolture subversive du mouvement punk 80’s. À la fois androgynes et supra féminins, les vêtements sont fluides, oversizes, transparents ou à motifs très chargés, sans jamais dépasser la limite du raisonnable. Laura joue avec brio les équilibristes entre sensualité féminine et masculine.

FETE_IMPERIALE_1

Pour chaque collection, Laura crée un imprimé dans l’idée d’inventer des « pièces tableau » où le vêtement devient un support d’expression artistique. Les couleurs sont flamboyantes, les coupes tombent parfaitement sur les silhouettes. Laura sélectionne avec soin des matières qui s’inspirent des tissus d’ameublement et des tenues du 19ème siècle : satin duchesse, soie, velours de coton et soie, « Gobelin » (technique de tissage du tissu reprenant l’idée des tapisseries/tentures du 19ème siècle). Le savoir-faire français est mis sur un piédestal. La plupart des créations sont fabriquées en France, notamment les pièces de maille qui sont confectionnées dans le sud ouest ; et les pièces en Angora sont tricotées à la main, en collaboration avec le label éthique certifié Angora de France.

FETE_IMPERIALE_2

Les créations de Fête Impériale sont des pièces d’exception qui restent plus abordables que le prêt-à-porter des marques de luxes. Le prix des robes varient entre 220 et 650€, les jupes et pantalons à partir de 200€. La marque est commercialisée sur son eshop ainsi que dans plusieurs points de vente. Alors si l’occasion vous le permet, soyez impériale !

Crédits photo : Fête Impériale 

LA PETITE FABRIC DE VÊTEMENTS BIO POUR NOS MARMOTS

LA PETITE FABRIC DE VÊTEMENTS BIO POUR NOS MARMOTS

Il y a quatre ans, lorsque je suis devenue maman, il n’y avait quasiment aucune marque française qui fabriquait des vêtements en coton bio. Heureusement, les mentalités évoluent et on trouve de plus en plus de marques qui s’engagent dans la confection de vêtement sans produits nocifs pour les peaux fragiles de nos tout-petits. C’est notamment le cas de La petite fabric.

Ce nouvel acteur de la mode enfantine française est né de l’alliance des savoirs-faire de Claire et Charlotte, deux sœurs et mamans de petits bouts. Charlotte, qui travaillait dans une agence de communication spécialisée en puériculture, imagine les produits et recherche les tissus ; et Claire, styliste de formation, fabrique à la main chaque pièce de A à Z dans un atelier de Villenave-d’Ornon près de Bordeaux.

LA PETITE FABRIC_2

Chaque tissu est sélectionné avec soin chez des fournisseurs français et européens, qui peuvent garantir la qualité des matières dont la plupart sont certifiés OEKO-TEXLe bien-être des petits loups est au centre des préoccupations des créatrices, et pour cette raison, elles ont choisi de ne pas mettre d’étiquette taille à la nuque mais une sérigraphie qui répond aux normes REACH et OEKO-TEX.  Les étiquettes de composition sont quant à elles 100% coton pour plus de douceur. Le confort des petits est un pilier de la marque qui s’efforce à créer des vêtements dans lesquels les enfants peuvent grandir et jouer en toute liberté.

LA PETITE FABRIC 3

Avec La petite fabric, Claire et Charlotte proposent des collections capsules de vêtements et accessoires de la naissance à deux ans, en série limitées. Les prix correspondent à une gamme moyenne : le pantalon ou t-shirt à partir de 35€, le sweat à 42€ ; ce qui est plus que raisonnable pour des vêtements made in France fabriqués à la main. Dans un souci de préservation de notre planète, tous les cartons d’emballage sont recyclables. Comme le disent Claire et Charlotte : Une fois chez vous, c’est à vous de jouer !

Crédits photo : La petite fabric

 

FRENCH ROCKET, MARQUE INTERGALACTIQUE RESPONSABLE

FRENCH ROCKET, MARQUE INTERGALACTIQUE RESPONSABLE

Aujourd’hui, la mode responsable reste un ovni dans le milieu de la mode. Même si de plus en plus de marques prennent conscience de la nécessité de réduire leur emprunte écologique et de re-favoriser l’humain, cela reste une véritable conquête vers de nouveaux horizons. French Rocket fait parti des marques conquérantes !

La jeune marque se définit comme la première marque intergalactique de prêt-à-porter. C’est suite à un voyage aux Etats-Unis et aux visites des grands centres et musées sur l’Espace (Cap Canaveral, Houston, DC, Meteor Crater en Arizona), que Thomas et Mathieu, les co-fondateurs de French Rocket, ont eu l’idée de lancer leur marque en lien avec le domaine spatial. Ainsi on retrouve sur leurs créations des écussons inspirés de la NASA et des différentes missions spatiales (Missions Apollo,…). Avec le nom French Rocket, ils ont souhaité mettre à l’honneur Ariane, la fusée franco-européenne.

FRENCH_ROCKET_2

Si l’Espace est une source d’inspiration inépuisable, le sort de notre belle planète et de ses habitants n’est pas en reste pour les deux créateurs. Thomas et Mathieu ont deux objectifs majeurs : limiter l’impact sur l’environnement, valoriser les conditions de travail, et pour ce faire ils s’assurent que toute la chaîne de production de leurs créations soient labelisées et certifiées. Ainsi French Rocket a décidé de ne travailler qu’avec des fournisseurs et fabricants membres de la Fair Wear Foundation qui garantit de bonnes conditions des travailleurs du textile et de l’habillement.

La marque s’engage également dans le développement durable. Pour les matières première, elle n’utilise que du coton biologique, qui nécessite moins d’eau que du coton traditionnel ; de la laine, du tencel, du modal ou du polyester recyclé. Là encore, French Rocket ne collabore qu’avec des fabricants certifiés (GOTS, OCS Blended, OCS 100 et Oeko tex).

FRENCH_ROCKET_3

Selon les savoirs-faire, les collections de la marque sont fabriquées en Europe (Espagne) et Asie (notamment en Inde). Toutes les opérations de finition, dont les broderies, sont réalisées en France. Les collections homme et femme sont disponibles sur l’eshop de la marque à des prix très abordable (le sweat à partir de 49€, le T-shirt 25€, les vestes 120€). Alors pour un voyage spatial responsable, pensez à French Rocket !

Crédits photo : French Rocket